Des femmes fortes et débrouillardes au parcours semé d’embûches

02_Place-aux-femmes_PROFIL

PROFIL

Femmes de tous âges et de toutes origines
On constate leur vieillissement, la moitié a plus de 50 ans. Le quart des résidentes sont immigrantes.

Cumul de contraintes sociales
La pauvreté est un dénominateur commun à toutes.
Passée ou actuelle, la violence physique ou psychique est subie par 78 % des femmes.

Impacts de trajectoires de vie difficiles, elles ont des problèmes de :

santé mentale
75%
santé physique
55%
dépendances aux drogues, alcool et médicaments
43%
sont judiciarisées
21%
Plus de la moitié des femmes hébergées le sont pour la première fois.

Services

Les travailleuses s’impliquent quotidiennement pour soutenir chacune des femmes dans leur désir de s’en sortir; désir réel qui se confronte à de multiples obstacles et contraintes.

L’intervention individuelle et collective est partie intégrante du travail au sein de la maison. Chaque femme reçoit une attention des intervenantes qui l’accueillent dans la crise ou la détresse qu’elle traverse, la soutiennent dans les démarches qu’elle entreprend, et surtout, la reconnaissent comme experte dans l’identification de ses besoins et de ses objectifs.

En 2020-2021, 228 femmes ont été hébergées pour un total de 293 séjours et un taux d’occupation de 100%. Nous avons dû faire 3229 refus par manque de place!

Les services d’accompagnement visent à soutenir les démarches des femmes plus vulnérables auprès des services de santé et services sociaux, le revenu, l’appropriation du milieu de vie, l’hébergement à long terme ou le logement, les services en immigration et les services juridiques.

En 2020-2021, 86 résidantes ont profité de 275 accompagnements.

03_Place-aux-femmes_SERVICES-01

UNE DES CLÉS, LE POST-HÉBERGEMENT

Pour les femmes ayant été hébergées, cet accompagnement permet l’échange, l’information, les références au téléphone ou en visite pour une rencontre, prendre un repas, recevoir un don de nourriture ou participer à des ateliers. L’Auberge Madeleine est une part importante de leur réseau social, un point d’ancrage.

En 2020-2021, 297 ex-résidantes ont utilisé ce service. 2890 contacts téléphoniques et 202 rencontres ont eu lieu à l’Auberge Madeleine.

03_Place-aux-femmes_SERVICES-02

Support intensif : Sortir rapidement de l’itinérance

Un programme spécifique s’adressant aux femmes vivant pour la première fois une situation d’itinérance. Dans le but d’agir en amont de la chronicisation afin qu’elles évitent cette situation difficile à renverser, le support offert est spécifique et souple, voire intensif, si la situation le commande.

Ce programme est rendu possible grâce à l’appui de la Caisse Desjardins du Quartier-Latin de Montréal.

03_Place-aux-femmes_SERVICES-03
03_En-Action_01_logement

En action

Activités de groupe

Créer des opportunités de développement, de rapprochement

Atelier de recherche de logement
Toutes les semaines, les femmes partagent l’expérience éprouvante de la recherche d’un logement à Montréal, épluchant les petites annonces et apprivoisant la recherche en ligne! Elles estiment leur budget et développent des stratégies d’approche des propriétaires. Tout un contrat que de trouver un lieu à soi… abordable!

En 2020-2021 il y a eu 48 femmes totalisant 93 participations aux ateliers de recherche de logement.

Activités thématiques Deux fois semaine, des rencontres portent sur différents thèmes visant le développement de l’autonomie. Différents médiums sont utilisés pour entamer la conversation.

En 2020-2021 42 ateliers ont suscité la participation de 164 résidantes.

Ateliers thématiques

Des ateliers artistiques (peinture, dessin, céramique, danse, confection de bijoux, etc.) sont proposés aux résidantes environ 1 fois par semaine. Ces ateliers permettent à chacune de s’exprimer à travers l’art, de développer sa créativité, de reconnaître ses forces et ses talents et finalement, de se sentir fière. En 2020-2021 33 ateliers ont suscité la participation de 116 résidantes.

Place à nos femmes

CONTACTEZ-NOUS