En 1985, l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a institué la Journée internationale des bénévoles (JIB) le 5 décembre afin de souligner toute l’importance de la contribution des bénévoles au développement économique et social des communautés. Lors de notre 5-7 reconnaissance de novembre dernier, Micheline Cyr, Directrice générale de l’Auberge Madeleine, a rappelé l’importance qu’ont ces ressources précieuses, venant en soutien à l’équipe et auprès des femmes.
Des témoignages des bénévoles cueillis sur le vif, donne un aperçu des impacts :
« Je remercie l’Auberge pour m’avoir montré la force des liens entre les êtres humains, entre les femmes en particulier. Ce n’est qu’après quelques heures passées là-bas que j’ai su que c’est pour l’entraide que j’aimerais m’orienter pour ma carrière. Si moi, je fais un petit geste pour la cause que l’Auberge défend, c’est un gros impact positif sur ma vie que j’en retire à chaque moment que je suis parmi ces femmes fortes et inspirantes. » Catherine
Une annonce à la radio m’a emmené à l’Auberge pour la première fois. L’Auberge avait besoin de bénévoles les mercredis. J’y étais avec 2 autres femmes, Annie et Ghislaine. Nous avions chacune nos forces… et concours de circonstance… me voici aujourd’hui responsable des bénévoles avec cette même Annie, ma collègue avec qui j’ai appris, j’ai partagé et partage encore… et encore. Cécile

C’est par désir de donner de mon temps aux femmes de ma communauté que j’ai choisi l’Auberge Madeleine. Et je ne me suis pas trompée. Quel bon choix j’ai fait! J’ai eu la chance de côtoyer des intervenantes dévouées et des femmes avec un bagage riche et unique. Les lundis passés en votre compagnie me manquent… À bientôt, j’espère. Annabel

L’Auberge est pour moi une équipe chaleureuse, humaine, et pleine de cœurs. Je m’y rends avec joie et plaisir (ce qui ne fut pas toujours le cas dans mon ancienne vie.
Merci de faire partie de votre équipe. Manon

L’Auberge pour moi, c’est ma gang, ma famille. C’est parmi vous que je me suis découverte comme femme, que j’ai connu mes forces, que je me suis acceptée avec mes travers, que je me sens plus forte. Bref, la mission de l’Auberge a tout autant un impact sur nous, les travailleuses, qu’auprès des résidentes et des bénévoles. Annie

Plus fortes ensemble… portées par la solidarité… nourries de nos forces communes… grandies par l’échange… soucieuses d’équité… heureuses dans le partage… épanouies dans le respect. Sophie