Dans le cadre des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence faite aux femmes, une campagne de sensibilisation et des activités se déroulent partout au Québec du 25 novembre au 6 décembre 2017. L’Auberge Madeleine, membre de la Fédération des maisons d’hébergement, y est associée.
Car les statistiques sont éloquentes :
• Une femme sur quatre est victime de violence conjugale, trois fois plus si elle est autochtone ou
handicapée.
• Une femme sur trois est victime de violence sexuelle dans sa vie
• En contexte conjugal, les femmes composent plus de 80% des victimes.
• Seules 22% des victimes de violence conjugale et 5% des victimes d’agressions sexuelles portent
officiellement plainte à la police.
Elles sont de tous milieux, immigrantes, autochtones, handicapées, jeunes ou âgées et en situation d’itinérance. Les femmes subissent des violences parce qu’elles sont femmes.

« Face à ce fléau qui gangrène nos sociétés, il est fondamental d’agir tous ensemble pour que les choses changent enfin. Il revient à chacune de s’engager concrètement pour la fin des violences faites aux femmes. L’éradication des violences dépend d’une véritable volonté : à la fois individuelle et collective, mais surtout politique. » Extrait du communiqué de presse de la FÉDÉ